Comment le smartphone révolutionne-t-il le marché du GPS ?

Il y a quatorze ans, en 2006, le marché du GPS se portait remarquablement bien. Avec près d’un million de GPS vendus en France, la trentaine de marques qui se disputaient le secteur allaient bon train. Seulement, voilà, six ans plus tard, les chiffres chutaient. Depuis 2012, le marché du GPS perd des ventes et des clients. Son principal concurrent ? Les applications smartphones. En 2020, celles-ci bouleversent profondément le marché automobile, et les fabricants de GPS…

Pourquoi les GPS ne séduisent-ils plus autant ?

Un GPS coûte relativement cher. Un GPS intégré, n’en parlons pas. Face à lui, la plupart des applications smartphones restent abordables. La première raison du recul du GPS est donc économique. Les utilisateurs préfèrent se tourner vers leur smartphone plutôt que débourser plusieurs centaines d’euros dans un accessoire d’aide à la conduite.

Des prix réduits pour les applications, c’était déjà assez alléchant pour les Français. Mais on en trouve également des gratuites, qui font l’affaire lorsqu’on utilise que rarement son véhicule. Comment concurrencer la gratuité ? Les fabricants de GPS tentent désespérément de renouveler leurs produits, avec l’intégration de radar à feux rouges, d’alertes sonores en temps réel et des avertisseurs de vitesse autorisée.

Malheureusement, tout ce qu’un GPS peut faire, une bonne application mobile le peut aussi. Il faut se rendre à l’évidence : les Français préfèrent disposer d’un seul appareil multifonction, qui est plus agréable à manipuler et qui permet de centraliser tous leurs besoins.

Comment rebondissent les fabricants de GPS ?

L’ascension des applications GPS pour smartphones pousse chaque jour un peu plus les fabricants de GPS vers la faillite. L’ennemi numéro 1 ? Google Maps, leader des nouveaux GPS en ligne. Ainsi les grands groupes voient leur chiffre d’affaires descendre en flèche, de plusieurs millions d’euros par an. Comment remédier à cette crise ?

Certains fabricants de GPS ont décidé de s’adapter aux nouveaux comportements des utilisateurs. Pour détrôner leurs concurrents, ils se mettent à vendre les mêmes produits. Plusieurs vendeurs de GPS emblématiques proposent désormais dans leur gamme une application mobile qui concentre toute leur expertise.

D’autres se tournent vers les constructeurs automobiles et comptent sur la gestion de flotte des concessionnaires. Grâce à des contrats et partenariats, ils fabriquent de plus en plus de GPS intégrés aux multiples fonctions. De nouveaux accessoires automobiles sont également développés : traceur pour voiture ou montre GPS de tracking. Ces nouveaux produits sont proposés en option chez certains constructeurs.

Le smartphone, en plus de chambouler tout le reste, est venu bouleverser le marché du GPS en France et dans le monde entier. Les fabricants internationaux traversent la même crise et se voient forcés de renouveler leurs produits. L’objectif ? Retrouvez leur autorité d’antan. Après tout, ce sont eux les experts de l’aide à la conduite, non ?