La formation aux premiers secours se digitalise

Mannequins en train de faire un massage cardiaque

Depuis les attentats de 13 Novembre 2015 les Français sont de plus en plus nombreux à suivre une formation de secourisme. Mais la France est encore en retard sur cette thématique. Pour que le changement se fasse à plus grande échelle, la solution passera peut-être par la digitalisation.

État des lieux de l’offre de formation aux premiers secours en France

mannequin de formation de secourisme

La France compte aujourd’hui de très nombreux organismes impliqués dans la formation des citoyens aux gestes qui sauvent. Les plus connus sont la Croix-Rouge, les sapeurs-pompiers et la protection civile, mais il en existe bien d’autres.

En mars 2018, le gouvernement français avait annoncé sa volonté d’atteindre 80% de la population formée aux gestes qui sauvent. Car le constat est plutôt triste : seulement 20% de la population est formée aux premiers secours en 2018. Contre 81% de la population en Allemagne et plus de 90% en Norvège !

Pour atteindre ces objectifs, des formations à destination des plus jeunes seront dispensées tout au long du parcours scolaire. Pour les adultes, les formations de secourisme sont toujours sur la base du volontariat. Ces formations peuvent être suivies au travail (formation Sauveteur Secouriste du Travail) ou bien dans le cadre privé (formation Prévention au Secours Civique de niveau 1).

Comment se déroule une formation de secourisme classique ?

formation aux soins et secourisme

Nous allons ici regarder en détails le contenu d’une formation PSC1. Cette formation est accessible à tous, à partir de 10 ans et aucune connaissance préalable n’est nécessaire pour la suivre. Le PSC1 est une formation majoritairement pratique : l’instructeur montre les gestes et les participants s’entrainent ensuite. Les gestes appris ne sont pas toujours les mêmes, mais on retrouve souvent :

Une formation de secourisme a pour but de donner à chacun les connaissances et réflexes nécessaires pour porter secours à une personne en détresse.

Quels sont les outils digitaux existants pour se former au secourisme ?

Et si la solution, pour impliquer toujours plus les citoyens dans l’apprentissage du secourisme était le digital ? Aujourd’hui rien n’est sûr, mais de nombreux outils digitaux sont crées depuis quelques années pour répondre aux besoins d’une formation à distance et plus souple.

Pour proposer une formation accessible à tous et tout le temps, quoi de mieux qu’une application ? On trouve aujourd’hui un grand nombre d’applications qui permettent, en jouant, de découvrir les notions de bases du secourisme, d’identifier une situation à risques, de reconnaître les signes d’un AVC, de contacter efficacement les secours, etc.

Autre manière d’utilisé le digital : les formations à distance. La protection civile en propose par exemple une via une plateforme d’e-learning (https://www.protection-civile.org/formez-vous-%C3%A0-distance/psc1-e-learning). Seul bémol, cette formation ne permet pas de valider la partie pratique de la formation, ce qui est en somme logique. Il faut donc ensuite venir dans un centre de la protection civile passer un court examen pour se voir remettre son diplôme.