Quels sont les métiers du nucléaire ?

Nucléaire

Les nouveaux projets et les nouveaux marchés ont relancé l’offre d’emploi dans le secteur du nucléaire. De la recherche à la réalisation, en passant par la conception, plusieurs métiers sont disponibles. En France, le parc nucléaire se modifie. Le démantèlement annoncé des centrales ouvre de nouvelles opportunités. Le savoir-faire français est par ailleurs fortement valorisé à l’étranger. Ce sont autant d’éléments propices au marché du travail.

L’emploi dans le nucléaire : un secteur d’avenir

Le travail de démantèlement des premières centrales nucléaires françaises. La maintenance des parcs en France comme en Europe. La forte demande d’expertise française dans les pays asiatiques. Tous ces éléments sont porteurs d’opportunités d’emploi dans le domaine du nucléaire. Ce secteur est aujourd’hui un secteur d’avenir qui touche plusieurs types de métier.

L’emploi nucléaire ne présente pas un caractère uniforme, mais il s’adresse à de nombreux profils et cursus. Depuis le niveau Bac jusqu’au niveau Bac+5 et au-delà, les postes proposés sont légion : que ce soit dans l’ingénierie, l’exploitation ou dans la recherche et développement (R & D).

Des postes multidisciplinaires

Face à la diversité des tâches dans le secteur du nucléaire l’offre d’emploi de l’énergie est très soutenue. Cela se compte en milliers de postes annuellement. Ces derniers sont propices au lancement de prometteuses carrières en France, en Europe ou à l’étranger. Ce secteur professionnel est pluridisciplinaire en demande de compétences diverses notamment chez les ingénieurs et les techniciens.

Plus des ⅔ des personnes travaillant dans la filière nucléaire en France ont le statut de cadre ou d’ETAM (Employés, Techniciens et Agents de Maîtrise). Ce sont par ailleurs 70 % des entreprises françaises du nucléaire qui exportent leur expertise à l’étranger.

Parc nucléaire

L’énergie nucléaire recrute : les métiers recherchés

Directeur de sûreté ou responsable de site. Chef de projets nucléaires ou Responsable d’affaires électricité. Responsable commercial nucléaire ou Responsable de Site. Ingénieur Instrumentation ou Ingénieur sûreté. Tels sont quelques-uns des nombreux métiers à forte demande.

Les tâches requises ne sont pas moins nombreuses : la conception d’installations ou la réalisation. La conduite de projets ou la déconstruction de centrales nucléaires. L’exploitation de réacteurs ou la gestion des déchets radioactifs. L’expertise en sûreté et radioprotection ou encore la recherche. La palette des métiers est très étendue.

La filière du nucléaire offre de nombreuses perspectives d’emplois. Qui plus est, ceux-ci sont stables, bien rémunérés et durables. Le taux d’attrition y est trois fois moins élevé que dans les autres secteurs de l’industrie.