C’est quoi une base de données en informatique ?

ordinateur

C’est au cœur de chaque entreprise que sont véhiculées de nombreuses données. Depuis la création de bases dédiées, il est désormais possible d’y accéder plus facilement, mais aussi de consulter et mettre à jour des données. C’est un outil essentiel à la bonne gestion d’une entreprise. Focus sur la base de données informatique et son rôle.

Base de données : késako ?

Moyen essentiel pour stocker par voie informatique des informations, une base de données présente l’avantage de gérer différents éléments enregistrés, les consulter et même les modifier. Utilisées par un grand nombre d’entreprises, avec l’aide d’un logiciel de reporting, les bases de données peuvent également servir de base pour différentes applications. Généralement, elles utilisent le langage SQL, un langage de programmation pour manipuler les données. Contrairement à la feuille de calcul, qui est souvent utilisée par quelques personnes seulement, la base de données est accessible par de nombreux utilisateurs de manière simultanée. Cet atout est d’autant plus essentiel lorsque votre activité requiert un très grand nombre de données. Pour certaines entreprises, comme les hôtels par exemple, les informations sont nombreuses de par tous les clients qui fréquentent ces établissements.

données ordinateur

Les différentes bases de données

Stockées sous la forme de fichiers, les bases de données se déclinent de différentes façons, en fonction de l’utilisation auxquelles elles sont dédiées.
Parmi les plus anciennes, figurent notamment la base de données hiérarchique, structurée en fonction d’une arborescence spécifique, ainsi que la base de données réseau pour créer différents liens entre les ensembles de données.
La base de données SQL (ou relationnelle) contient des éléments classés par catégorie, selon un ensemble de tables, de lignes et de colonnes.
La base de données distribuée permet de traiter différentes données, stockées à plusieurs endroits, de manière homogène ou hétérogène. Ainsi, le système est homogène lorsque les emplacements physiques sont liés au même hardware et le même système d’exploitation. Dans un système hétérogène, le hardware, les applications et systèmes d’exploitation peuvent être différents en fonction des différents endroits.
Différentes database sont orientées objets, textes ou graph suivant les besoins. De même, il existe des bases de données NoSQL, pour différentes ensembles de données, ainsi que des bases cloud pour les environnements virtualisés. Seules certaines catégories de bases de données sont aujourd’hui utilisées et certaines d’entre elles comprennent des versions multimodèles, open source ou encore à pilotage automatique.

Les éléments liés à la base de données

La gestion d’une base de données peut être facilitée par différents éléments. Notamment, un logiciel dédié permet de créer et modifier les fichiers, mais aussi effectuer différentes mises à jour et assurer un reporting. Destinée à la gestion du stockage des données, au contrôle et à la sécurité, ce logiciel d’analyse de données appelé « SGBD » (système de gestion de base de données), permet aux utilisateurs d’accéder aux différents éléments qui y sont stockés. L’interface utilisée dans ce cadre, DBMS (système de gestion de bases de données), permet de procéder à différentes opérations de récupération et de sauvegarde.
Par ailleurs, une base MySQL contribue significativement au traitement de très nombreuses requêtes et transactions, d’autant plus essentielles pour le e-commerce.
Ainsi, une base de données est un point majeur pour une entreprise, non seulement pour le stockage des données et transactions, mais aussi pour analyser de très nombreux éléments provenant de différents systèmes. Ceci donne l’opportunité de gagner en efficacité, en agilité et en pertinence, notamment dans la prise de décisions. Un hôtel par exemple, face à un nombre considérable d’informations sur ses clients, aura la possibilité, grâce à une base de données, non seulement d’organiser ces éléments, mais aussi de mettre en exergue les clients prioritaires, ainsi que leurs besoins spécifiques. C’est donc un allié essentiel de la business intelligence.

Pour répondre aux enjeux actuels, notamment en termes de sécurité et de volumes de données, les bases de données ont fortement progressé depuis les années 60. L’apparition des database à pilotage automatique ou cloud, de nouvelles dimensions s’entrevoient pour le stockage, la gestion et l’utilisation de données.