Quel diplôme pour devenir illustrateur ?

Designer graphique

En France, les services d’un illustrateur sont de plus en plus demandés par de nombreuses entreprises et autres sociétés. Et pour cause : la transition numérique et le recours aux publicités sur les réseaux sociaux demandent le plus souvent l’intervention d’un illustrateur graphique ou d’un spécialiste du dessin assisté par ordinateur (DAO). C’est pour cette principale raison que le métier d’illustrateur a la cote ces dernières années. L’on ne devient pas illustrateur du jour au lendemain pour autant. Une formation est indispensable pour connaitre tous les rouages du métier et justifier de ses compétences auprès de ses clients. Mais alors quels sont les principaux diplômes reconnus pour devenir illustrateur ? On fait le point.

Rôle et missions de l’illustrateur dans le monde du graphisme

Les missions de l’illustrateur sont multiples. En effet, il peut intervenir sur de très nombreux projets et peut être amené à collaborer avec de nombreux collègues de travail. Comme son nom l’indique, la mission principale de l’illustrateur est de mettre en texte en image, ou, en d’autres thermes, d’illustrer un document grâce à des dessins et autres illustrations.

Le plus souvent, l’illustrateur travaille pour un client qui lui commande des illustrations. Il doit donc répondre aux exigences de client, et ce, d’un point de vue stylistique et artistique. Malgré cette contrainte, l’illustrateur dispose et jouit, le plus souvent, d’une grande liberté créatrice. Il peut même apporter des conseils en matière d’illustration à son client.

Aujourd’hui, les illustrateurs évoluent dans plusieurs secteurs d’activités, comme l’édition (l’illustration de livres ou de BD), dans la communication, le marketing, la presse écrite ou même la publicité en ligne.

Illustrateur métier

Les compétences requises pour exercer le métier d’illustrateur

Le métier est avant tout un métier artistique et créatif. Pour cette raison, l’intéressé doit posséder certaines aptitudes pour le dessin et la création artistique. Il s’agit, en d’autres termes, d’un « métier-passion ». Un bon coup de crayon et une imagination débordante seront indispensables pour se lancer dans l’illustration.

Le talent et la créativité ne sont cependant pas les seules compétences à maitriser à l’heure de devenir illustrateur. En effet, le métier d’illustrateur demande également beaucoup de connaissances techniques acquises au cours d’une formation ou de longues heures d’apprentissages.

L’illustrateur ou le graphiste doivent alors maitriser les principaux outils et logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO), tels que Indesign, Illustrator ou même Photoshop. À cela, l’illustrateur doit posséder des compétences propres aux métiers exercés en freelance, telles que l’organisation ou le relationnel.

Illustrateur fiche métier

Études, formations et diplômes pour devenir illustrateur

Aujourd’hui, en France, de très nombreux illustrateurs et graphistes sont autodidactes. Il est cependant conseillé de suivre une formation au sein d’une école de dessin pour justifier de ses compétences.

Plusieurs types de cursus permettent d’exercer le métier d’illustrateur en France. Aujourd’hui, la très grande majorité des formations est privée.

Il est par exemple possible d’intégrer un BTS Design graphique après le baccalauréat ou après une année de MANAA (Mise à niveau en Arts Appliqués). Cette formation enseigne les bases du métier d’illustrateur.

Il est également possible d’intégrer une école sanctionnant un diplôme des métiers d’arts (DMA). Il peut s’agir d’une académie des beaux-arts ou d’une école de design.

Enfin, il est même possible de suivre des cursus pour obtenir un niveau d’étude bac +5. Pour cela, il convient de s’orienter vers le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) ou vers le diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA).

Ainsi, il existe de très nombreuses écoles et autres formations proposant des cursus préparant au métier d’illustrateur. L’on retrouve ainsi des diplômes avec plusieurs niveaux de spécialisation. Il s’agit notamment du diplôme des métiers d’arts, du diplôme national d’expression plastique ou du diplôme supérieur d’art appliqué.